Texte à méditer :   l'autosuggestion : Influence de l'imagination sur l'être moral et l'être physique de l'homme.   Emile coué
Les cours 2014/15 - 1/ l'autosuggestion consciente
 

Premier cours 2014/2015

 

L'autosuggestion consciente /1

 

 

1-Pourquoi des cours d'autosuggestion consciente ?

2-Qu'est-ce que l'autosuggestion consciente ?

3-Les processus mentaux

4-Le cerveau et l'apprentissage 

5-Comment rédiger ses autosuggestions

6-Prendre soin de son cerveau 

7-Le cerveau et le système nerveux 

8-Les vidéos

 

1- Pourquoi des cours d'autosuggestion consciente ?

 Pourquoi ces cours ?

  Nos cours sont nés du désir, exprimé par nos adhérents, de donner au plus large public possible les connaissances nécessaires pour se prendre en main et s'aider soi-même dans la vie. Entendons-nous bien, il ne s'agit pas d'apprendre à se passer des autres ou de vivre dans une indépendance complète car cela n'est ni possible, ni souhaitable dans nos sociétés d'aujourd'hui. Il s'agit de compter d'abord sur soi-même et sur ses nombreuses capacités, le plus souvent ignorées, pour vivre une vie agréable, une vie plus heureuse, une vie plus libre grâce à une plus grande autonomie dans nos choix et dans nos actes. Cela passe :

- par l'acquisition d'un certain nombre de connaissances sur la manière dont nous fabriquons nos habitudes, bonnes ou mauvaises,   et sur les moyens de les changer lorsque nous en ressentons la nécessité.

- Par une meilleure compréhension de nos erreurs de jugement afin de réduire nos mauvais choix.

  Ces connaissances peuvent être appliquées dans le traitement des difficultés de toutes sortes : problèmes personnelles, vie en société, vie au travail, vie de famille et…dans tous les domaines. Elles permettent d'avoir une influence positive et déterminante sur sa santé car elles permettent de traiter les problèmes d'ordre psychosomatique et de renforcer l'efficacité de tous les traitements médicaux.

  C'est la responsabilité des professionnels de la santé, ou du bien être, d'encourager les personnes avec de judicieux conseils tels que :

 - Manger varié et sans excès vaut mieux que tous les régimes.

 - Ne pas avoir une vie trop sédentaire et prendre l'habitude de "bouger" vaut mieux que tous les exercices physiques occasionnels.

 - Ne pas prendre l'habitude de fumer, ou d'absorber trop de médicaments, est profitable à la santé.

 - Savoir adopter un style de vie conforme à ses aspirations profondes est la meilleure garantie du bien être et de la réussite.

 - Adopter une attitude positive et constructive vis-à-vis de soi-même et des autres est l'opposé de la résignation, de la faiblesse ou de la colère qui, au contraire, sont contreproductives.

 - Etc.…

 

  A un moment ou à un autre, nous aborderons tous ces sujets dans nos cours. Cependant ces recommandations sont généralement sans effet si elles ne sont pas accompagnées d'un outil qui permet de les mettre en application. C'est cet outil que nous vous apprendrons à utiliser. Nous vous expliquerons comment faire pour changer un comportement, un ressenti intérieur, un état d'esprit, et cela en toute liberté. Si vous ne décidez pas ce que vous voulez faire et penser, ce seront les autres, à terme, qui vous diront que faire et que penser. Il n'y a pas de liberté, d'autonomie, et donc d'épanouissement  personnel, sans cette capacité de s'influencer soi-même. L'acquisition de cette aptitude passe par une série d'explications sur le fonctionnement de l'être humain et principalement de son cerveau.

  Toute personne, quelle qu'elle soit, est à même de comprendre ces explications simples et pratiques.  Ces informations sont issues des avancées scientifiques de ces dernières années.

  Des expérimentations vous seront proposées pour rendre plus concrètes les parties de cours théoriques, et des pratiques d'autosuggestion conscientes vous seront enseignées pour vous permettre de solutionner les petits ou les grands défis que vous pouvez rencontrer dans la vie.

  L'autosuggestion consciente est utilisée, le plus souvent sans le savoir et sans la citer, dans toutes les techniques, récentes ou anciennes, de développement et de maîtrise de soi : Sophrologie, PNL, Pensée positive, Training autogène, Pleine conscience, Yoga, Méditation, Mantra, Prière…C'est la clef de voute de toutes ces techniques. Cependant elle n'est qu'exceptionnellement présentée pour ce qu'elle est, c'est à dire un simple auto conditionnement du cerveau par une action répétitive de la pensée, de la parole ou du geste. Ainsi dépouillé de ses multiples déguisements, sous lesquels elle est généralement présentée et habillée, l'autosuggestion consciente apparait comme une pratique simple et efficace. De plus elle peut s'adapter à toutes les situations. Une fois compris ses principes, chacun peut s'approprier la technique et l'adapter à sa personnalité, sa vie, ses croyances ou ses convictions. Il n'y a pas de limite à son utilisation.  

1-Transformez votre vie

  Transformer sa vie est une expression utilisée pour exprimer un désir de changement dans son quotidien. Elle signifie généralement que l'on souhaite y apporter quelques modifications, ou progresser dans un domaine ou dans un autre. Or, progresser dans quelque domaine que ce soit est impossible sans une base pratique, simple si possible et surtout efficace.

  Avec l'autosuggestion consciente, vous pouvez devenir expert dans la maîtrise de vous-même et de votre vie. Vous pouvez prendre votre existence en main et obtenir les résultats que vous souhaitez, avec un pourcentage de réussite qui ne dépend que de votre désir de changement.

2- Des principes universels

   Les principes de l'autosuggestion consciente sont universels. Hors les principes universels ont tous un point commun: ils s’appliquent partout.

  Considérons par exemple le principe de la dilatation des métaux. Si vous chauffez une barre de métal elle se dilate, qu’elle se trouve en France, en Chine ou en Amérique. C’est une vérité universelle qui veut que la matière se dilate lorsqu’elle est chauffée. Il en est de même pour le principe de l’eau qui cherche toujours son propre niveau.

  C'est ainsi qu'en psychologie, c'est-à-dire dans le monde mental, un certain nombre de principes universels sont également en action. Ils s’appliquent partout sur le globe et sont valables pour tous les individus. Par exemple, tout ce que vous présentez à un cerveau humain de façon répétitive finit par s'y graver pour se manifester ensuite dans la vie de la personne sous la forme de sentiments, de comportements, de ressentis, d’expériences…

 

3-Suggestion et autosuggestion

  Une suggestion est une idée que quelqu’un nous met dans l’esprit. Une autosuggestion est une idée que nous nous mettons nous-mêmes dans l’esprit.

   Dans le premier cas ce sont les autres qui choisissent l'idée et qui nous disent ce qu'il faut penser. Dans le second cas c'est nous qui décidons de ce choix, ce qui nous permet de penser par nous-mêmes et d'avoir une plus grande liberté d'action.

 

    La répétition

  Une idée qui est suffisamment répétée, si elle est formulée de manière à ne pas générer un sentiment de rejet chez celui qui la reçoit, finit toujours par agir sur la personne suggestionnée. L'individu ainsi conditionné commence alors à subir l'influence de la suggestion. Les publicitaires et autres spécialistes de la communication connaissent très bien ce processus. Pour le mettre en action chez ceux qui les écoutent ils dépensent des sommes d'argent faramineuses chaque année.

   L'autosuggestion agit de la même manière, mais avec cette énorme différence : c'est vous qui choisissez ce que vous voulez mettre dans votre cerveau.

4-Les domaines d'action d'une suggestion


1. Les autosuggestions, comme les suggestions, font naître chez la personne qui les reçoit, les idées qu'elles expriment. On peut donc les utiliser pour changer un état d'esprit : idées tristes, idées noires, dépressions, pessimisme, manque de confiance en soi, timidité, et bien d'autres choses encore. 

2. Les autosuggestions génèrent dans le cerveau des idées de mouvement ou de comportement qui s'extériorisent infailliblement. Ce principe trouve son application dans le sport, la rééducation fonctionnelle et chaque fois que l'on veut améliorer des performances physiques ou modifier une manière d'agir.

3. Les autosuggestions ont une action sur la biologie du corps humain, l'ensemble de sa physiologie et son système immunitaire. Elles sont donc utilisées dans le domaine de la santé, pour renforcer un traitement médical et pour agir contre les maladies psychosomatiques telles que : allergie, migraine, ulcère à l'estomac, hypertension, maux de dos… Les autosuggestions sont même capables de stimuler les gênes à l'intérieur des cellules cérébrales. Elles sont à la base de l'effet placebo.


5-Processus de réalisation d'une suggestion
 

Une suggestion se réalise en 3 temps :

1. Elle crée d'abord dans le mental de la personne l'idée qu'elle véhicule : changement d'état et de comportement au niveau du mental ou du physique

2. Ensuite, l'idée implantée dans le cerveau tend à se réaliser en menant dans l'organisme une "action souterraine" inconsciente, c'est à dire une action que nous ne percevons pas.

3. "L'action souterraine" étant arrivée à son terme, les modifications apparaissent sous une forme  correspondant à la nature de la suggestion : nouveau sentiment, nouvelle attitude mentale, nouveau comportement, meilleur état de santé …

L'attitude mentale

  L'attitude mentale d'une personne est le facteur essentiel qui va déterminer son aptitude à se sentir bien avec elle-même et avec les autres dans les diverses situations : familiale, sociale et professionnelle. Il est devenu capital aujourd'hui d'intégrer l'attitude mentale dans le vécu des individus comme étant un élément indispensable à leur réussite et à leur mieux être. Cette intégration requiert au préalable un apprentissage simple, mais nécessaire, qui permet ensuite d'agir soi-même sur son cerveau. Car c'est le cerveau qui est à l'origine de nos états physiques et mentaux.

 

  C'est essentiellement par l'intermédiaire de votre fonctionnement cérébral, c'est-à-dire de vos représentations mentales, de votre imagination, que vous communiquez avec l'ensemble de votre système nerveux et agissez ainsi sur votre organisme physique, vos émotions, votre santé, vos comportements…

  La clé du succès de l'autosuggestion consciente réside dans la connaissance de la supériorité de la force de ces représentations mentales, (que nous appelons aussi l'imagination), sur la force de la volonté. Il est vain de vouloir agir sur la volonté pour changer vos conditions de vie lorsque vous ne commandez pas à votre imagination et à vos pensées.

 

  Pour nous débarrasser des sentiments négatifs que nous entretenons trop souvent sans prendre conscience de leurs effets dévastateurs, nul besoin de don particulier ou d'une force mentale particulière. Une bonne maîtrise de l'autosuggestion consciente suffit. Cette pratique est simple et accessible à tous.

Les possibilités de l'autosuggestion consciente sont très vastes et ses bienfaits sont inestimables pour celui qui sait en faire bon usage.

 

2-Qu'est-ce que l'autosuggestion consciente ?

C'est l'action du moral sur le physique, sur l'ensemble de votre organisme et de votre vie. Une action rigoureuse et méthodique, agissant selon des lois fixes, et grâce à une pratique régulière. Cette action ne doit pas être confondue avec la volonté comme on le fait trop souvent. Il ne s'agit pas de "vouloir guérir", de "vouloir réussir". Il s'agit de "penser guérir", de "penser réussir"…

 

La maxime si souvent répétée, " Quant on veut, on peut!", fait partie de ces fausses croyances, colorées parfois de scientisme, qui ont gâché la vie d'un nombre incalculable de personnes. En effet, vouloir ne signifie pas obligatoirement pouvoir. L'alcoolique voudrait bien s'arrêter de boire mais il ne le peut pas, l'insomniaque voudrait bien dormir mais il ne le peut pas … NON, quand vous voulez, vous ne pouvez pas toujours. Mais quand vous pensez à ce que vous voulez, vous pouvez.

Les autosuggestions créent dans votre cerveau des représentations mentales qui deviennent pour vous les nouvelles références à partir desquelles vous réagissez face aux événements de la vie. L'autosuggestion consciente se transforme inéluctablement en une force irrépressible qui agit sur votre physique et votre mental. Vouloir la contenir avec la simple volonté est impossible. Seule l'autosuggestion consciente, sous toutes ses formes, permet de maîtriser et de diriger cette force. C'est alors une liberté de choix, une autonomie retrouvées et renforcées. L'autosuggestion consciente est sans doute votre meilleur outil pour reprendre l'initiative dans la vie.

 

  Lois et principes de l'autosuggestion consciente

 

    1. Toute idée, bonne ou mauvaise, que nous avons dans l'esprit est pour nous la réalité, et a

tendance à se réaliser dans le domaine de la possibilité.

 

    2. Contrairement à ce que l'on croit parce que c'est enseigné, ce n'est pas la volonté qui est la

première faculté de l'homme, mais l'imagination.

 

    3. Chaque fois qu'il y a conflit entre la volonté et l'imagination, c'est toujours l'imagination qui l'emporte.

 

    4. Lorsque la volonté et l'imagination sont en accord, elles font plus que s'ajouter l'une à l'autre : elles se multiplient. (cette affirmation, qui n'a aucune prétention scientifique n'a pour but que de souligner la force et le potentiel extraordinaires qui résultent de l'action conjuguée de la volonté et de l'imagination agissant dans le même sens.)

 

    5. L'imagination peut être conduite.

 

  Les quatre piliers de la pratique

 

    1. Définissez le but recherché

        Si vous ne savez pas ce que vous voulez, il ne faut pas vous étonner d'arriver à un résultat décevant.

 

    2. Pratiquer sans effort

C'est cette méconnaissance qui est la cause principale des échecs rencontrés par les praticiens des diverses méthodes utilisant l'autosuggestion.

 

    3. Prononcez, subvocalisez ou visualiser l'autosuggestion, et répétez la sans effort

Si tout va bien pour vous, utilisez une formule générale du type : "Tous les jours, à tous points de vue je vais de mieux en mieux". (Emile Coué)

Pour un problème spécifique, utilisez une formule appropriée : "Je suis de plus en plus détendu…

J'apprends de mieux en mieux et de plus en plus vite…Ma santé s'améliore de jour en jour…"

    4. Conserver toute sa vie l'habitude de s'autosuggestionner

Le cerveau change tout le temps et à tout âge. Aussi, si vous ne voulez pas que ce soit les autres qui vous dictent vos pensées et vos comportements, il est nécessaire de faire sa toilette mentale toute sa vie en utilisant l'autosuggestion consciente.

 

    La volonté

Presque tous les encouragements, ou les appels à se dépasser, font appel à la force de la volonté. Or, de façon irréfutable, il a été démontré que si la volonté est une force, ce n'est pas la force principale de l'individu et de loin. De plus, la volonté est défaillante précisément chez ceux qui en auraient le plus besoin. Non, la principale force d'un individu, et qui peut être aussi sa principale faiblesse, c'est son attitude mentale que l'on appelle communément son imagination et ses pensées.

Il est maintenant reconnu et admis que l'entraînement physique dans le sport de haut niveau doit être sous-tendu par un entraînement psychologique qui dépasse tout ce que les efforts de volonté peuvent réaliser. Ces entraînements sont réalisés avec des techniques d'autosuggestion consciente.

 

L'autosuggestion consciente permet à chacun d'acquérir et de garder la maîtrise sur sa vie et sur sa santé physique et mentale, grâce à une pratique infiniment simple. C'est l'indispensable complément, la base solide qu'il faut associer à la volonté et sans laquelle les efforts restent vains.

 

3-Les processus mentaux

 

Notre cerveau construit une représentation du monde

  Figure 1

 

Nous ne pouvons prendre conscience que de l'image reconstruite par notre cerveau.

 

 

syst-nerveux0.jpg

Le rayon de lumière, pas plus que la vibration du son, ne pénètre jamais au-delà de la surface de notre corps. C'est-à-dire que la lumière et le son ont besoin d'être transformés en signaux électriques, ou influx nerveux, pour atteindre notre cerveau. Ce ne sont donc pas les événements extérieurs qui agissent directement sur notre système nerveux et le commandent : c'est la reconstitution qu'en fait notre cerveau. Devant une situation effrayante, c'est l'image reconstruite qui agit sur notre système nerveux.

 

 

  Figure 2

Vécu ou imaginé, un même événement stimule les mêmes zones cérébrales et produit les mêmes effets sur l'organisme.

syst-nerveux.jpg

Quand nous repensons ou imaginons une situation effrayante vécue dans le passé, nous envoyons un signal de peur en direction de notre système nerveux qui vit cette représentation mentale comme une réalité. Notre système nerveux ne sait pas faire la différence entre un événement vécu ou imaginé.

 

4-Le cerveau et l'apprentissage

  Le cerveau ressemble à un muscle, il est capable de se développer et d'apprendre à tout âge et dans tous les domaines pour peu qu'on l'entraine.

La plasticité cérébrale persiste à l'âge adulte et la période d'apprentissage, sans effort, constatée chez l'enfant peut être renouvelée aussi chez l'adulte. On obtient souvent de meilleurs résultats par une pratique intensive étalée sur une courte période.

Il est nécessaire de renforcer sa motivation par un langage positif et persévérer, persévérer….

 

                             apprentissage.jpg   

                                                             

Le cerveau se transforme sans cesse. Il peut apprendre, et même se réparer, à tout âge. L'expérience montre que ceux qui le savent, envisagent tout apprentissage d'une autre manière et progresse plus rapidement que les autres.

 

5-Comment rédiger ses autosuggestions verbales

  Choisir  son vocabulaire

 

Servez-vous du vocabulaire que vous employez habituellement, parce que c’est celui auquel votre cerveau est habitué à réagir. Le cerveau et l'ensemble du système nerveux sont les intermédiaires dont se sert l’autosuggestion pour diriger votre état et vos comportements physiques et mentaux

Choisissez des mots et construisez des courtes phrases en veillant bien à ce qu'ils expriment essentiellement l’objectif à atteindre plutôt que celui à éviter! Par exemple, dites: " je me sens de plus en plus calme », au lieu de, « je me sens de moins en moins énervé ".

 

  Utiliser le futur immédiat et la notion de progressivité

 

 Pour certaines personnes affirmer ses objectifs comme s’ils étaient déjà réalisés, c’est à dire en utilisant le présent, donne d’excellents résultats. Elles sont capables de se dire, " je suis détendu… je suis sûr de moi… je réussis ce que j’entreprends…" en ressentant immédiatement les sentiments et les émotions correspondants. Pour d’autres, cela génère un sentiment de rejet qui s'exprime sous la forme d'un monologue intérieur tel que: " je sais bien que ce n’est pas vrai, je me raconte des mensonges...". C’est pourquoi, afin d’éviter ce genre de réaction négative qui produirait des effets contraires et renforcerait les états ou les comportements que vous désirez modifier, Emile Coué (1857-1926) préconisait d’utiliser le futur immédiat, en y ajoutant une notion de progressivité. Dites: "je vais être de plus en plus détendu…je vais me sentir de plus en plus sûr de moi… je vais réussir de mieux en mieux ce que j'entreprends.

 

  Répéter le message

 

Pour adopter une attitude mentale ou physique nouvelle, comme pour l'acquisition de tout apprentissage, la répétition est généralement nécessaire. C’est la répétition qui permet au cerveau de renforcer ses neurones et de multiplier durablement les connexions neuronales. Lorsque ces transformations sont réalisées, le nouveau comportement, la nouvelle manière de pensée, le nouvel état...apparaissent. C’est ainsi que nous avons appris à parler, à marcher, à faire du vélo, à compter... et bien d’autres choses encore.

 

La répétition qui est communément admise pour la plupart des apprentissages, l'est moins quand il s'agit d'autosuggestion. En effet, lors de cette pratique une certaine impatience peut se manifester  rapidement, avant l'apparition des premiers résultats. Elle génère alors des pensées d’échec telles que: " ça ne marche pas... je ne sais pas pratiquer... ça ne sert à rien... ". De telles pensées sont autant d’autosuggestions contraires aux objectifs fixés. Elles vont entraîner la disparition des connexions neuronales "positives" qui avaient commencé à se renforcer et à se développer.

 

6-Prendre soin de son cerveau

(Conseils de Michael Merzenich de l'université de Californie)

 

  Le cerveau est "plastique", c'est-à-dire qu'il peut se transformer, se modifier et même se réparer dans nombre de cas, à tout âge de la vie. Cette plasticité nous permet de progresser et d'apprendre dans tous les domaines toute notre vie.

Néanmoins, à l'instar du corps physique, il est nécessaire d'entretenir son cerveau par un mode de vie approprié.

Parmi les conseils à mettre en pratique pour préserver ses aptitudes mentales, les plus  simples sont :

        -Avoir un régime alimentaire équilibré, c'est  à dire ne pas faire d'abus de nourriture et manger varié.

        -Bouger physiquement : marcher, monter les escaliers…

        -Maîtriser son stress, c'est-à-dire ne pas rester stressé trop longtemps et trop souvent.

        -Pratiquer la stimulation cérébrale, par des exercices ou des activités mentales quotidiennes : par exemple s'intéresser à des choses              nouvelles, acquérir des connaissances dans différents domaines…

        -Garder des relations sociales.

 

7-Le cerveau et le système nerveux

 

 

image1-7.jpg

 

Réseau complexe de communication, le système nerveux contrôle et coordonne toutes les parties et toutes les fonctions du corps. Le cerveau est l'organe central qui supervise le système nerveux et fait de nous ce que nous sommes. Grâce à notre imagination nous pouvons activer nos cellules cérébrales et avoir une influence sur l'ensemble de notre système nerveux afin d'agir sur notre santé et pour développer nos aptitudes physiques et mentales.

 

"L’activité de notre cerveau est à la fois l’origine et l’émergence de la pensée, de la perception et de l’action, ainsi que l’expression de notre identité personnelle." (M. Hervé CHNEIWEISS, Directeur du laboratoire de plasticité gliale, Centre de Psychiatrie et neurosciences (INSERM), Membre du Conseil scientifique de l’OPECST.)

 

8-Les vidéos

       Passages à visionner dans "Les étonnants pouvoir de transformation du cerveaux"

1-    Alvaro Pascual Léone (5.50 à 8.07)

2-    V.S.Ramashandran (4.35 à 7.05)


Les étonnants pouvoirs de transformation du cerveau parti 1/2

 

 


Les étonnants pouvoirs de transformation du cerveau partie 2/2

 

3-    Jean-Pierre Magnes  coauteur de " La méthode Coué pour les nuls"

 


Date de création : 21/03/2016 @ 16:27
Dernière modification : 22/03/2016 @ 20:30
Catégorie : Les cours 2014/15
Page lue 483 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Calendrier
Recherche



Nos coordonnées

Cercle Coué

2 Ter rue d'Estienne d'Orves

29200 BREST 
 

Tel: 02 56 29 28 76

mail1.jpg

plan.jpg

 

 

Visites

 123691 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

^ Haut ^